AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Merci à tous pour votre présence en novembre. Prochaine partie le 17 décembre, rendu des 5 semaines d'influences dimanche 4 décembre !

Partagez | 
 

 esprit de la chronique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
camille
Vénérable
Vénérable


Nombre de messages : 378
Age : 36
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: esprit de la chronique   Ven 13 Avr 2007 - 0:16

je vais tenter de donner ici un éclairage de notre chronique. cela est difficile sans révéler de jeu à proprement parler, mais je crois qu'à l'heure actuelle elle est suffisamment avancée pour que nous puissions faire un bilan global.

je ne cherche rien à justifier, mais juste à vous présenter les choses à un degré plus poussé que la première impression.

essayez de voir au-delà des simples scénarios, car il y a vraiment un propos, un projet, dans notre démarche. cela peut même vous faire réfléchir sur votre propre vie Smile (et oui, philosophe oblige). la camarilla est comme un miroir grossissant. c'est un outil fabuleux pour mettre en relief notre quotidien.

par exemple : qui n'a jamais eu à choisir entre ses principes et sa famille, ses principes et ses amis ? qui n'a pas souvent la tentation de faire du mal à ses ennemis, mais se retient parce que les conséquences seront pires encore ? c'est un jeu, mais les jeux nous font sortir nos traits de personnalité. ils ont un rôle éducatif, dont nous sommes souvent inconscient. n'avez-vous pas remarqué que vous avez pris un peu d'assurance à force d'interpréter une créature sans cesse menacée de mort ? ou que vous ne pouvez vous empêcher de réagir d'une certaine manière à certains évènements précis ? Smile

par rapport à cette vision que j'ai du jeu en général (déformation professionnelle, je suis irrécupérable Smile), nous avons créé une chronique traversée par divers fils conducteurs destinés à vous mettre face à des situations bien précises.

d'abord, l'humanité : nous avons choisi de montrer un univers sombre, déchiré, ambigu (l'ambiguité de Mechitihou qui se dit votre guide et choisit des punitions immorales pour arriver à ses fins en est un exemple frappant, ou Machiavel le philosophe qui affirme que la fin justifie les moyens et que le bien individuel peut être sacrifié au profit du bien commun).
ainsi, souvent, vos personnages sont confrontés à des choix difficiles, comme la contradiction de vos fidélité : certains joueurs très camaristes devront sacrifier leur humanité pour respecter les traditions cruelles qu'elle impose, ou rejeter la camarilla pour ne pas laisser la bête prendre le pas lorsque les punitions sont atroces. un indépendant forcené devra, pour préserver son petit espace de liberté, jouer le jeu de la politique et se laisser enfermer par lui, ou refuser ces codes et accepter de perdre sa liberté. pour accéder à la camarilla et prouver ses valeurs profondes, un joueur devra décider de sacrifier ces mêmes valeurs pour se soumettre à la loi implacable des caïnites. vous devrez choisir entre tuer ou sauver Hubert, tuer ou sauver le caïnite bestial...

il y a de multiples exemples, je suis sûre que vous trouverez les autres seuls. chacun de vos choix doit être payé, parce que rien n'est gratuit dans le monde des ténèbres, et assumer ses choix c'est assumer les sacrifices qu'ils demandent. cela en rend la saveur amère, mais la fierté retirée en est tellement plus grande, la certitude d'avoir bien choisi tellement plus forte, la détermination à aller jusqu'au bout de son choix tellement plus exaltante... non ?
de plus, vous avez TOUJOURS le choix, rien n'est figé. nous ne décidons pas : "le scénario finira ainsi", mais "selon les choix des joueurs, il se passera telle ou telle chose". les cartes sont entre vos mains.

la camarilla pure et dure, telle que les "anciens" de la cama voudraient la voir appliquée : comme vous l'avez vu plus haut, nous avons choisi une orientation résolument morale à la chronique. Aussi, il nous fallait vous laisser assez de liberté pour que vous puissiez choisir. nous avons donc choisi de suivre la lignée qui a précédé (l'anarchie) et de mettre en place un pouvoir flottant. Les goules de Jacob incarnent cet illogisme comportemental. Sévère, puis laxiste, puis paternaliste, puis absent, le pouvoir sur la cité est changeant, ses facettes multiples. ceci parce que l'esprit qui dirige la cité concrètement (Jacob, le Duc étant plus en retrait) est lui-même instable, insaisissable, dangereux, fou. vous êtes dirigés par un psychopathe aux pouvoirs immenses, et la cité est à sa merci. cela fait du duché un lieu où les possibilités sont infinies, et nous permet de donner des responsabilités aux personnages.

pour le surnaturel : j'espère qu'aucun d'entre vous ne crois que nous voulons jouer à dragon ball Z à la camarilla. si c'est le cas, dites-le moi, que j'aille me suicider Wink. chaque fois que le surnaturel surgit dans notre chronique, il a un sens. le surnaturel birse les lois de la nature (c'est sa définition) et en cela il correspond à l'inconnu. il est donc dangereux, terrible, terrifiant. entre les mauvaises mains, le pouvoir est destructeur. De plus, le surnaturel est symbolique. il laisse des pistes sémantiques, il explique des choses. renseignez-vous sur ce qu'est Mechitiou et comment une telle créature est créée dans le monde des ténèbres, et vous retrouverez beaucoup des éléments expliqués ci-dessus. les pouvoirs de Jacob sont comme une épée de Damoclès au-dessus de vos têtes. Les loups-garous sont le reflet de ce que vous êtes. ils devraient vous aider à mieux vous comprendre vous-même.

l'horreur : c'est un élément important de notre vision du monde des ténèbres. la violence descriptive est là pour servir d'électrochoc. voir Hubert déchiqueter un vampire à peine créé ou découper une jeune femme en morceaux pour la manger, voir Hurl manger vos propres entrailles, voir un vampire fou monter une sculpture macabre de corps humains, tout cela vous montre ce que vous pourriez devenir. tout cela, nous le faisons pour vous dégoûter, vous écoeurer, vous horrifier, dans l'espoir que vous en tirerez une leçon forte. les émotions puissantes enseignent bien plus que les plus longs discours. être témoin de l'inacceptable, c'est le rejeter en bloc. voir les tabous élémentaires se briser c'est renforcer notre foi en eux. le meurtre est une chose dégoûtante, atroce, sanglante, immorale. en être témoin devrait inciter vos personnages à réaliser que s'ils ont du mal à le voir, il ne pourront sûrement pas l'accomplir eux-même sans devenir la créature abominable qu'est Hubert. Encore un choix... toujours un choix Smile

je crois que j'ai précisé le plus important, sans rien révéler de capital. je terminerai sur cette question un peu bizarre : qui est votre véritable ennemi cette année ? qui est vraiment dangereux pour la stabilité de votre société ? qui peut lamettre à bas ? qui est capable d'ébranler votre règne millénaire ? vous ne le trouverez pas où vous l'attendiez. il est sous votre nez, mais il est pourtant plus qu'inhabituel. ça aussi, c'est un des points les plus forts de la chronique. qui, j'espère, vous donnera à réfélchir sur le monde des ténèbre.

si vous avez des analyses à faire (pour ceux qui ont eu le cran de lire jusqu'au bout), allez-y. j'attends avec impatience les retours ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.caravelle-edition.com
JeyChard
Titre qui en jette vraiment grave !
Titre qui en jette vraiment grave !


Masculin Nombre de messages : 2291
Age : 33
Emploi : Agent de Sécurité
Date d'inscription : 29/05/2006

ID Cama
Nom: Gabin
Clan: Nosfératu
Statut: 1 - Nouveau né

MessageSujet: Re: esprit de la chronique   Ven 13 Avr 2007 - 10:38

Je vais commencer en te disant merci pour ce post, tu explique l'ambiance de la chronique ce qui est très bien.

Ensuite je pense que beaucoup l'avait deja compris cette ambiance, maintenant c'est écrit noir sur blanc (enfin jaune sur noir lol), au moins on est sur que c'est claire pour tous le monde.

Vous avez fais un choix, vous le defendez et ca c'est très bien et on a rien a vous dire, vous etes l equipe de conte c'est vous qui choisissez l optique de la chronique.

Ce post viens de prouver une fois de plus que vous prenez en compte l avis des joueurs ce qui est très bien.

Donc rien de spécial a dire sur ce post il est génial et très interessant à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Titre qui en jette vraiment grave !
Titre qui en jette vraiment grave !


Masculin Nombre de messages : 2351
Age : 38
Emploi : Programmeur
Date d'inscription : 15/09/2006

ID Cama
Nom: Tristan
Clan: Toréador
Statut: 1 - Nouveau né

MessageSujet: Re: esprit de la chronique   Ven 13 Avr 2007 - 11:35

Non mais jamais tu dors !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Renaud
Administrator
Administrator


Masculin Nombre de messages : 1607
Age : 33
Emploi : Médiateur numérique
Date d'inscription : 04/12/2005

ID Cama
Nom: Mycroft Dunsirn
Clan: Giovanni
Statut: 1 - Nouveau né

MessageSujet: Re: esprit de la chronique   Ven 13 Avr 2007 - 11:56

Je trouev que c'est très intéresant de mettre les orientations que vous avez prise noir sur balnc (et oui à nouveau les palmiers Very Happy). Cela permet à tout le monde de le savoir, de le comprendre.

Je trouve ces orientations géniales, mais ça vous le saviez déjà.

Le point le plus difficile à jouer est, je pense, l'horreur. C'est très difficile de se mettre en condition pour être prêt à réagir en roleplay à l'horreur. La tentation est trop grande de s'y soustraire, soit en rigolant (comme à la nuit du fantastique par exemple Wink), soit en le gérant d'une autre manière, mais qui arrive au même résultat : s'extraire de ce climat "horrible" parce que c'est très dur à vivre ... mais c'est trop bien !!!

On aime les vampires ici ou pas ? barbare

_________________
Renaud, Shadowrun addict
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: esprit de la chronique   Aujourd'hui à 23:22

Revenir en haut Aller en bas
 
esprit de la chronique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etat d'esprit
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo
» l'esprit légion vous salut
» [Fan-fiction] Chronique des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Drôles de Jeux :: Camarilla :: Archives-
Sauter vers: